Formuler des prescriptions dans un lotissement (règlement, cahier des charges)

formation
Objectifs
  • Acquérir les bons réflexes pour se positionner dans une équipe pluridisciplinaire
  • Mesurer les écarts entre le règlement et le cahier des charges
  • Maîtriser la structure d’un règlement
  • Manier les outils et méthodes pour formaliser des prescriptions adaptées, graphiquement, et par écrit
  • S’appuyer sur des exemples d’opérations existantes, afin de disposer d’une base de données
Durée
7
Programme

Introduction

Présentation du module et rappel des points forts des modules 1 et 2

 

Mise en pratique du permis d’aménager

Le rôle de l’architecte et du paysagiste

Positionnement des concepteurs dans une équipe pluridisciplinaire

Mise en situation : acquérir les bons réflexes pour se positionner dans une équipe pluridisciplinaire

Définir quelles compétences doivent être attribuées au mandataire en fonction du contexte

Se positionner en fonction de ses compétences propre, de ses références et de ses outils.

Maîtriser ses obligations légales et déontologiques.

 

Bien appréhender ce qui différencie un règlement d’un cahier des charges

Les bons réflexes en conception réglementaire

Mise en situation : s’entraîner à l’écriture réglementaire

Définir un objectif règlementaire en fonction d’un questionnement urbain

Maîtriser les points qui peuvent être réglementés et savoir ce qu’il est important de définir pour chacun d’entre eux.

Manier les outils de formulation écrite et graphique du règlement

 

Exemples de règlement de lotissement

A partir de photos et d’extraits de règlement graphique ou écrit, avoir accès à une base de données pour voir comment ont été formalisées les prescriptions réglementaires, mesurer l’intérêt de règles simple, et éviter les redondance entre pièces écrites et pièces graphiques.

 

Pour vous inscrire, cliquez sur le lieu et la date de votre choix