Toulouse : 05 62 86 16 33 / Montpellier : 04 67 08 26 04

Financements

Vous êtes architecte libéral

Le FIFPL (Fonds Interprofessionnel de la Formation des Professionnels Libéraux) peut prendre en charge une partie des frais de formation des architectes libéraux. Vous devez justifier d’au moins une année complète de cotisation à l'URSSAF.
Pour connaître les critères de prise en charge, rendez-vous sur www.fifpl.fr

Depuis janvier 2018, vous disposez également d'un compte personnel de formation (CPF). Pour plus d'informations, consultez le site : www.service-public.fr

Vous êtes architecte salarié

L'OPCO EP intervient pour vos demandes de formation validées par votre employeur, dans le cadre du CPF ou du plan de développement des compétences : 

  • LE CPF (compte personnel de formation)
    C’est vous qui prenez l’initiative d’utiliser votre compte personnel de formation afin de concrétiser votre projet de formation. Pour l'utiliser, la formation doit être  éligible au CPF. Pour plus d'informations, consultez : www.service-public.fr
  • Le plan de développement des compétences
    Élaboré à l’initiative de l’employeur, le plan de formation regroupe l’ensemble des actions de formation, VAE (Validation des Acquis de l'Expérience), mises en œuvre par l’entreprise au bénéfice des salariés, en cohérence avec les besoins de développement de l’entreprise et de son projet.

Pour plus d'informations, consultez le site de votre OPCO : www.opcoep.fr 

Si vous êtes salarié en activité partielle, vous pouvez bénéficier du dispositif FNE (fonds national de l'emploi) permettant de financer vos projets de formation dans des délais rapides. Pour en savoir plus, consultez les modalités de mise en oeuvre

Vous êtes dirigeant d'une agence d'architecture

Depuis 2005, les dirigeants peuvent bénéficier d'un crédit d’impôt pour leurs dépenses de formation. ​La déclaration permet de déterminer le crédit d'impôt pour les dépenses de formation des dirigeants imputables sur l'impôt sur les sociétés ou sur l'impôt sur le revenu. Toute entreprise peut en bénéficier, quelle que soit son activité (commerciale, industrielle, artisanale ou libérale) et sa forme juridique (entreprise individuelle ou société), dès lors qu'elle est imposée selon un régime réel, à l'exception des entreprises individuelles placées sous le régime fiscal de la micro-entreprise. La déclaration doit être jointe à la déclaration annuelle de résultat déposée par l'entreprise. Vous pouvez télécharger le formulaire Cerfa n°12635*04 : Télécharger le formulaire Cerfa

Vous êtes demandeur d'emploi

Vous êtes demandeur d’emploi, Pôle emploi peut attribuer une Aide Individuelle à la Formation (AIF) pour contribuer au financement des frais pédagogiques. Le choix de la formation doit constituer une étape déterminante avant la reprise d'emploi et sa pertinence être validée par le conseiller Pôle emploi. La demande d'aide doit être déposée au plus tard quinze jours calendaires avant le début de la formation.